sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 novembre 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> TF1


LES ITALIENS VOTENT SUR LA BIOETHIQUE

Les Italiens sont appel√©s aux urnes dimanche et lundi pour un r√©f√©rendum proposant de faciliter l'acc√®s √† la f√©condation assist√©e. L'Eglise catholique appelle √† l'abstention pour faire √©chouer le scrutin. Plus de 50 millions d'Italiens sont appel√©s √† se rendre aux urnes entre dimanche et lundi pour se prononcer sur l'abrogation partielle de la loi sur la procr√©ation m√©dicalement assist√©e. Adopt√©e il y a un an par le Parlement italien, cette loi, dite "loi 40" restreint l'acc√®s √† la technique de f√©condation assist√©e pour les couples italiens. Les √©lecteurs doivent dire oui ou non √† quatre questions : Faut-il supprimer les passages du texte qui font de l'embryon un √™tre humain √† part enti√®re ? Faut-il √©liminer l'obligation de cr√©er au maximum trois embryons et de tous les implanter sans diagnostic pr√©implantatoire ? Faut-il donner la possibilit√© aux couples de recourir √† la f√©condation h√©t√©rologue, c'est-√†-dire √† un donneur ext√©rieur? Enfin, faut-il √©liminer les limitations aux recherches m√©dicales sur les embryons? L'Eglise teste son autorit√© La participation est l'enjeu principal de ce vote. Pour que le scrutin soit valid√©, plus de 50% des √©lecteurs devront en effet s'√™tre rendu aux urnes. Or, au cours de la campagne, l'Eglise - qui consid√®re la loi vot√©e au d√©but de 2004 comme un moindre mal-, a publiquement appel√© les √©lecteurs √† ne pas aller voter. Le pape Beno√ģt XVI a apport√© son soutien aux √©v√™ques italiens, dans leur engagement √† d√©fendre la "caract√®re sacr√© de la vie d√®s la conception". Certains pr√™tres ont toutefois fait entendre leur diff√©rence. Le vote f√©minin s'annonce d√©terminant dans cette bataille. Les d√©fenseurs de l'abstention estiment que la loi a mis fin √† des pratiques qui avaient notamment permis ces derni√®res ann√©es au sulfureux gyn√©cologue Severino Antinori de faire accoucher plusieurs femmes ayant d√©pass√© 60 ans. Les deux grands partis de la majorit√© italienne, Forza Italia (centre-droit) de Silvio Berlusconi et Alliance nationale (droite conservatrice) de Gianfranco Fini laissent la libert√© de conscience √† leurs √©lecteurs tout comme La Marguerite (centre-gauche), mais son num√©ro un, Francesco Rutelli, s'abstiendra. Tous les autres partis de gauche (D√©mocrates de gauche, Refondation communiste, Verts) appellent √† voter oui ainsi que le parti radical d'Emma Bonino, tr√®s actif dans la campagne ayant permis de recueillir les 500.000 signatures n√©cessaires √† l'organisation du r√©f√©rendum. Parmi les dirigeants, le seul √† ne pas avoir pris une position claire est M. Berlusconi qui laisse planer le doute: "Est-ce que j'irai voter? Qui le sait", a-t-il d√©clar√©.





Altri articoli su:
[ Unione Europea ] [ Italia ] [ Libertà di religione ] [ Libertà di ricerca scientifica ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ ]

Comunicati su:
[ Unione Europea ] [ Italia ] [ Libertà di religione ] [ Libertà di ricerca scientifica ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ ]

Interventi su:
[ Unione Europea ] [ Italia ] [ Libertà di religione ] [ Libertà di ricerca scientifica ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ ]


- WebSite Info