sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 ottobre 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Il Giorno


"SIGNEZ POUR RENDRE JUSTICE"

par Renzo Foa Rome - L'objectif est la constitution imm√©diate du tribunal international pour les crimes commis en ancienne Yougoslavie. Un des instruments pour l'atteindre est un rassemblement de signatures sous un "appel solennel" adress√© aux plus hauts organes de l'ONU et sous une d√©claration d'engagement √† s'employer dans chaque Pays pour pousser les gouvernements respectifs √† agir. Le promoteur est, √©videmment, le Parti Radical. Emma Bonino redevient, quelques mois apr√®s la kermesse sur les inscrits, le moteur d'une initiative plut√īt fr√©n√©tique. Les lignes de t√©l√©phone et de fax sont pr√™tes √† surchauffer. D'ici peu une d√©l√©gation du PR se rendra au Palais de Verre de New-York, elle montera jusqu'au bureau de Boutros-Ghali et lui remettra un beau paquet de signatures - m√™me si on ne le dit pas, on esp√®re qu'il y en aura cinquante mille - tandis que des parlementaires de plusieurs Pays, de l'Albanie au Canada, sont d√©j√† en train de s'employer pour engager leurs ministres des Affaires √©trang√®res √† dire oui √† l'institution imm√©diate du tribunal, ce qui √† cause des d√©lais techniques signifie avant la fin de l'ann√©e 1993. C'est le matin o√Ļ sur les premi√®res pages des journaux on annonce la paix entre Isra√ęl et l'OLP et la nouvelle strat√©gie de Mogadiscio, tandis que la Bosnie est repass√©e dans les pages int√©rieures. Dans son petit bureau au troisi√®me √©tage de Via di Torre Argentina, dans le centre de Rome, Emma Bonino rassemble ses forces pour cette nouvelle bataille politique dans laquelle elle s'est engag√©e, avec un regard au monde et pas uniquement √† l'Italie. Ou mieux, en regardant la place que l'Italie peut avoir dans le monde. Et en recueillant d√©j√† des r√©sultats. Les premiers signataires sont deux mille, parmi lesquels les Prix Nobel Vasilij Leontijev, Ilya Prigogine, George Wald et Nevil Mott, et puis un grand nombre de parlementaires, de professeurs, de journalistes, de professionnels du spectacle, dont Maurizio Costanzo et Pippo Baudo. Q. Madame la d√©put√©e, pourquoi cette soudaine flamb√©e d'engagement sur le tribunal international? R. "Car l'Assembl√©e g√©n√©rale de l'ONU est sur le point de se r√©unir et on court le risque que, sans une volont√© politique, on cherche des alibis pour ensabler une d√©cision d√©j√† prise en mai dernier et qui doit uniquement devenir ex√©cutive avec la nomination des juges et du minist√®re public et avec la d√©finition des accords avec la Hollande pour qu'il ait son si√®ge √† La Haye". Q. Il y a donc une √©ch√©ance pr√©cise. Mais une telle mobilisation reste de toute fa√ßon inattendue chez nous, en Italie... R. "Nous sommes l'un des rares Pays o√Ļ l'on ne parle presque pas de ce probl√®me. Et je dirais m√™me que depuis que 'Tangentopoli' (les scandales sur la corruption politique - N.d.T) a √©clat√© il n'y a pas grand monde qui l√®ve son regard au-del√† des fronti√®res. Mais on en parle dans le monde. Regardez, voici le "New York Times" d'hier. Il parle de l'affrontement politique en cours sur la nomination du minist√®re public et de l'opposition - surtout de la part des anglais, engag√©s avec Owen, dans la m√©diation diplomatique - √† la candidature du prof. Cherif Bassiouni, qui en plus est l'un des animateurs de l'id√©e d'instituer un tribunal international permanent." Q. A ce propos, tout en ayant sign√© "l'appel solennel", je voudrais vous retourner une objection que je me suis faite: instituer ce tribunal sur les crimes en ancienne Yougoslavie ne risque pas de compromettre les n√©gociations? R. "Il faut recommencer √† s√©parer la diplomatie du droit. Et il faut de toute fa√ßon commencer, quelque part, √† donner valeur √† l'id√©e qu'il peut y avoir des instruments, qui ne soient pas la force, pour construire le nouvel ordre mondial". Q. Je voudrais encore faire l'avocat du diable. Un tribunal international comme celui-l√† ne court-il pas le risque d'avoir une fonction purement symbolique, tout au plus politique et de ne pas avoir une efficacit√© r√©elle? R. "En attendant je vous r√©p√®te qu'en ce moment le pas le plus important est de montrer au monde que l'on agit, que l'ONU se dote d'un instrument pour faire respecter le droit. La question suivante est alors: Comment, avec quels instruments et avec quel droit le faire respecter? Bien s√Ľr que les r√©ponses sont difficiles. Mais on peut essayer de les fournir tout de m√™me. Par exemple, dans les r√®gles de ce tribunal sur l'ancienne Yougoslavie il y une norme suivant laquelle il ne peut y avoir un jugement en contumace, justement pour √©viter des tentations politiques. Il y a ensuite la norme tr√®s importante selon laquelle m√™me le pire des crimes, c'est-√†-dire le g√©nocide, ne peut √™tre puni avec la mort". Q. Un premier pas en d√©finitive pour d√©finir les r√®gles et trouver les moyens de les faire respecter. Mais que peut-il arriver? Le pr√©c√©dent des sanctions contre la Serbie n'est gu√®re encourageant... R. Il peut arriver simplement qu'un Milosevic pourrait ne plus sortir de son Pays, qu'il pourrait √™tre r√©duit √† un paria sur le plan international". Q. Mais pourquoi uniquement un tribunal international sur l'ancienne Yougoslavie? R. En attendant occupons-nous de cette trag√©die. Mais bien s√Ľr l'espoir est que, avant la fin de l'ann√©e 1994, l'ONU constitue un tribunal permanent. Que l'on commence en d√©finitive √† construire un droit valable pour tous, que l'on arr√™te de conclure des pactes sans un cadre de normes pour les faire respecter. Voil√†, les signatures que je demande servant √©galement √† cela."





Altri articoli su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]

Comunicati su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]

Interventi su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]


- WebSite Info