sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 settembre 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Famiglia Cristiana


"CONDAMNEZ LES CRIMINELS DES BALKANS"

par Alberto Bobbio La rĂ©solution du Conseil de SĂ©curitĂ© des Nations Unies porte le numĂ©ro 827. ApprouvĂ©e Ă  l'unanimitĂ©, elle institue un Tribunal international pour les crimes de guerre commis en ex-Yougoslavie. Les accusĂ©s ne seront pas condamnĂ©s Ă  mort, ni jugĂ©s en contumace et ils auront droit Ă  une dĂ©fense Ă©quitable. Verrons-nous devant une Cour les responsables des violences et des viols de masse? Verrons-nous devant un juge les seigneurs de la guerre des Balkans inventeurs de l'idĂ©e aberrante du nettoyage ethnique? Peut-ĂȘtre. Mais on manque d'argent, et d'envie aussi. La rĂ©solution a Ă©tĂ© approuvĂ©e le 25 mai dernier. C'est avec grande difficultĂ© que la Cour a Ă©tĂ© nommĂ©e: 11 juges parmi lesquels l'italien Antonio Cassese, professeur de droit Ă  la FacultĂ© de Florence. Toutefois il manque un ministĂšre public, celui qui doit incarner l'accusation internationale. En Italie on parle peu du Tribunal, de mĂȘme qu'en Europe et dans les principales assemblĂ©es internationales. Mais quelqu'un a essayĂ© de rĂ©veiller tout le monde. C'est ainsi qu'a commencĂ©, Ă  l'initiative du parti radical, un important rassemblement de signatures (intellectuels, Prix Nobel, hommes politiques), qui seront remises dans un mois Ă  New York au SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l'ONU Boutros Ghali pour qu'on se dĂ©pĂȘche. Les radicaux craignent l'oubli sur les atrocitĂ©s dans les Balkans. Pourquoi? Emma Bonino, secrĂ©taire du parti, rĂ©pond: "Il y a autour de nous une atmosphĂšre du genre "oublions le passĂ©". il est stupĂ©fiant de voir Ă  GenĂšve, accueillis avec tous les honneurs, des diplomates et leur suite, victimes et bourreaux des Balkans. Les armes pourront peut-ĂȘtre se taire. Mais la justice est une autre chose". Scalfaro (2) se dĂ©clare "stupĂ©fait" de la proposition de faire des rĂ©publiques sur base ethnique. Et vous? " Nous aussi. pratiquement, si jamais cette paix devait ĂȘtre approuvĂ©e, c'est l'apartheid qu'on organisera en Europe. C'est une honte". Ça aussi c'est un crime dont le Tribunal devra s'occuper? "Certainement. Les trois adversaires, croates, musulmans et serbes, sont responsables au mĂȘme niveau et doivent ĂȘtre jugĂ©s". Vous les radicaux vous avez toujours eu un faible pour les croates, au point qu'une fois Pannella a revĂȘtu l'uniforme croate... "Une fois, disons jusqu'au dĂ©but de l'annĂ©e, lorsque le prĂ©sident Tudjman n'Ă©tait pas encore devenu en pratique le dictateur de la Croatie. Il est surement vrai qu'il y a quelqu'un qui est principalement responsable de la guerre et par consĂ©quent des crimes aussi. Mais il appartiendra au Tribunal de l'Ă©tablir, en utilisant des instruments comme les circonstances attĂ©nuantes, etc.". Il sera crĂ©Ă© ce Tribunal? "Nous nous battons pour le faire. Mais nous avons l'impression qu'il n'y ait pas beaucoup d'envie. En attendant il faut beaucoup plus d'argent que les 31 millions de dollars prĂ©vus par la rĂ©solution: jusqu'Ă  prĂ©sent on n'a pas inscrit au budget l'argent pour rassembler les preuves et pour protĂ©ger les tĂ©moins. Et ensuite le ministĂšre public, qui n'existe pas. Et en outre on ne sait mĂȘme pas s'il existe un accord entre l'ONU et le gouvernement hollandais, Ă©tant donnĂ© que le siĂšge serait Ă  La Haye. Si nous rĂ©ussirons, ce sera le premier pas pour donner naissance Ă  un instrument permanent qui jugera les violations des droits de l'homme".





Altri articoli su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]

Comunicati su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]

Interventi su:
[ Ex-Jugoslavia ] [ Corte Penale Internazionale e Tribunale Penale Internazionale ]


- WebSite Info