sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 novembre 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Le Progrès Egyptien


SUZANNE MOUBARAK : L’EXCISION, UNE VIOLATION CRIANTE DES DROITS DES FILLES

Le Progrès Egyptien - 15 décembre 2008 A l’occasion de la conférence internationale sur la législation et l’excision des filles Sous la présidence de l'épouse du Président de la République, Mme Suzanne Moubarak, présidente du comité technique et consultatif du Conseil national de l'Enfance et de la Maternité, la conférence internationale sur la législation et l'Excision des filles intitulée "Déclaration du Caire +5" a commencé, hier, au Caire, et s'étendra sur deux jours. Lors de la séance d'ouverture, Mme Suzanne Moubarak a prononcé l'allocution principale dans laquelle elle a renouvelé son appel à l'organisation d'une campagne internationale pour la lutte contre l'excision des filles, une campagne qui ferait l'objet d'intérêt du monde entier et impliquerait l'harmonisation des efforts des Etats en vue de sensibiliser les populations à l'éradication définitive de la mutilation des organes génitales des filles. "Une telle pratique constitue une violation criante des droits des filles", martèle Mme Moubarak. De son côté, l'épouse du Président de la République, Mme Moubarak, en sa qualité de présidente du comité technique et consultatif du Conseil national de la femme, a appelé les participants à donner du ressort aux démarches entreprises sur la voie de la lutte contre ces pratiques monstrueuses et nuisibles aussi bien pour la morale que pour la physique des petites filles innocentes. Toutefois, "D'importantes évolutions ont dernièrement eu lieu dans ce contexte", a par ailleurs affirmé Mme Moubarak. L'épouse du Président de la République Mme Suzanne Moubarak s'est entretenu hier, en marge de la Conférence de la Déclaration du Caire pour la législation et l'excision des filles, avec l'épouse du Président de la République de Burkina Faso et présidente du comité technique du Conseil national de l'Enfance et la Maternité. La rencontre a porté sur le dossier de l'excision des filles, en tant que cause principale qui représente une violation dangereuse des droits principaux de la femme. L'entretien a souligné la nécessité d'échanger les expertises entre les pays africains sur ce dossier clé. La réunion s'est penchée sur les expériences réussies des pays africains dans la lutte contre ce phénomène dangereux ainsi que contre toutes les pratiques menaçant la vie de la femme.





Altri articoli su:
[ Africa ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Egitto ] [ Stop FGM! ] [ Unione Europea ]

Comunicati su:
[ Africa ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Egitto ] [ Stop FGM! ] [ Unione Europea ]

Interventi su:
[ Africa ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Egitto ] [ Stop FGM! ] [ Unione Europea ]


- WebSite Info