sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 gennaio 2021 
LunMarMerGioVenSabDom
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Agence Europe


1 DECEMBRE, JOURNEE MONDIALE DE JEUNE ET DE NONVIOLENCE POUR LA PRESENCE DES FEMMES DANS LE GOUVERNEMENT PROVISOIRE AFGHAN

Le Parti Radical Transnational, en collaboration notamment avec les Radicaux italiens et les élus de la Lista Bonino au PE, lance le samedi 1er décembre, un « satyagraha », journée mondiale de jeûne et de non-violence en faveur de la présence de femmes dans le futur gouvernement provisoire afghan. A la date du 28 novembre, plus de 4200 personnes provenant de plus 100 pays au monde, de cultures diverses, de toutes religions et de toutes tendances politiques, avaient déjà adhéré à cette journée. « Il faut une représentation consistante des femmes dans ce gouvernement provisoire. Nous avons une abondance de déclarations à ce propos, venant de diverses institutions internationales, mais plus on ajoute des paragraphes sur les droits de l'homme et de la femme, dans les résolutions de l'ONU par exemple, moins on voit des femmes au gouvernement ! Nous pourrions proposer un échange: moins de paragraphes et plus de femmes au pouvoir …», a dit à la presse Emma Bonino, parlementaire européenne et l'initiatrice de cette journée mondiale. Ce satyagraha se situe dans la tradition gandhienne de non-violence, a souligné Mme Bonino en rappelant que le Parlement européen et la Commission étaient les deux seules institutions à « avoir fait comprendre la situation des femmes afghanes à partir de 1997 et 1998, avec leur campagne une fleur pour les femmes de Kaboul ». La parlementaire européenne Elena Valenciano a, lors de la même conférence de presse, appelé à « moins de lamentations et plus d'actions pour ces femmes », et la libérale belge Nathalie Gilson a affirmé qu' « il n'y a pas de raison que, parce qu'elles sont passées par cinq années d'obscurantisme », ces femmes ne soient pas dans le futur gouvernement ». «Il faut travailler dans le long terme pour le changement », a déclaré Anne-Marie Lizin, sénatrice belge et ancienne parlementaire européenne. Quant au président de la commission des Affaires étrangères du PE Elmar Brok, il a estimé que « pour favoriser la réconciliation, il est impératif que les femmes occupent des postes importants en Afghanistan ». Enfin, la Présidente du Conseil de l'UE a souligné elle aussi le rôle que les femmes doivent jouer dans la reconstruction de la vie civile, politique et économique en Afghanistan.





Altri articoli su:
[ Afghanistan ] [ Nonviolenza ] [ Afghanistan: Donne nel Governo Provvisorio ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]

Comunicati su:
[ Afghanistan ] [ Nonviolenza ] [ Afghanistan: Donne nel Governo Provvisorio ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]

Interventi su:
[ Afghanistan ] [ Nonviolenza ] [ Afghanistan: Donne nel Governo Provvisorio ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]


- WebSite Info