sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 novembre 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Belga


TCHETCHENIE: OLIVIER DUPUIS ARRETE SA GREVE DE LA FAIM

L'eurodéputé belge Olivier Dupuis (parti radical transnational) a annoncé lundi, au cours d'une manifestation contre la guerre en Tchétchénie, qu'il mettait un terme à sa grève de la faim, entamée le 18 janvier, en solidarité avec le peuple tchétchène. Cette manifestation, qui rassemblait quelque 300 personnes, se tenait devant le Conseil européen à Bruxelles, où les ministres des Afaires étrangères européens étaient réunis. "J'avais entamé cette grève de la faim car je voulais être à côté du peuple tchétchène pendant les quelques semaines qui nous séparaient du 60ème anniversaire de leur déportation, que nous commémorons aujourd'hui", a indiqué Olivier Dupuis à l'agence BELGA. L'eurodéputé belge, élu en Italie sur la liste radicale d'Emma Bonino, défend ainsi l'admission des enfants blessés dans les hôpitaux européens, l'accueil des étudiants dans les universités et la libre circulation en Europe des opposants au pouvoir russe. "Les relations entre l'Europe et la Russie, y compris la question tchétchène, sont à l'ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères de ce lundi. Nous voulons donc interpeller le ministre belge des Affaires étrangères, Louis Michel, et ses 24 collègues afin qu'ils évaluent le plan de paix proposé par le gouvernement tchétchène prévoyant l'administration provisoire des Nations Unies en Tchétchénie", a ajouté l'eurodéputé. Quelque 300 personnes se sont donc rassemblées lundi devant le Conseil européen, au rond-point Schuman à Bruxelles, afin de dénoncer le génocide dont est victime le peuple tchétchène depuis 10 ans et de soutenir le plan de paix du gouvernement tchétchène. Evelyne Huytebroeck, la secrétaire fédérale du parti belge Ecolo, dont plusieurs membres étaient présents à la manifestation, a indiqué dans un communiqué que la seule solution pour arrêter la tragédie tchétchène est de travailler à la mise en place d'une administration provisoire des Nations Unies. Elle demande au ministre des Affaires étrangères, Louis Michel, d'intervenir auprès de ses collègues européens en ce sens. "Nous somme scandalisés par l'attitude silencieuse du gouvernement belge", a pour sa part indiqué Pierre Jonckheer, eurodéputé Ecolo et tête de liste pour les prochaines élections européennes de juin. Plusieurs manifestations semblables ont lieu ce lundi dans plus de 20 villes européennes et américaines. Parmi celles-ci: Copenhague, Lyon, Paris, Prague, Rome, Saint-Pétersbourg, Vienne, Varsovie et New-York. "Plus de 200 personnes participent également en Europe à un jeûne de trois jours en soutien au plan de paix", a encore indiqué Olivier Dupuis.





Altri articoli su:
[ Unione Europea ] [ Cecenia ] [ Nonviolenza ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]

Comunicati su:
[ Unione Europea ] [ Cecenia ] [ Nonviolenza ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]

Interventi su:
[ Unione Europea ] [ Cecenia ] [ Nonviolenza ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ]


- WebSite Info