sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 luglio 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>>


ALESSANDRO PACE: LE PROCHAIN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le prochain Président de la République représentera avec dignité l’intégrité de la nation et de tous les Italiens. Il défendra avec rigueur l’indivisibilité de la République.

Ses prérogatives seront celles que la Constitution précise strictement. Chef d'un Etat républicain, il aura conscience, en dehors de l'exercice de ses fonctions, d'être soumis à la loi, comme tout citoyen. Il usera de son pouvoir d'expression uniquement dans le cas où ce pouvoir entrera dans l'exercice de ses attributions constitutionnelles.

Dans l’exercice transparent de ses fonctions, il s’inspirera des principes et des valeurs de la Constitution, en les défendant contre toute tentative de réforme contraire à ses principes fondamentaux ou au processus de révision prévu à l’article 138, voire en s’y opposant avec intransigeance.

Il respectera le débat politique et reconnaîtra au Parlement le rôle de dépositaire principal, bien que non exclusif, de la souveraineté populaire. Il sera le garant de celle-ci, pour les oppositions parlementaires et pour les formes de démocratie directe aussi bien que pour les autonomies régionales et locales, dans la ferme conviction que la souveraineté populaire doit être exercée, toujours et seulement, dans le cadre de la Constitution, en respectant ses limites.

Croyant ou non-croyant, il ne manifestera jamais publiquement sa profession de foi ou son agnosticisme. Il montrera un respect laïque à l’égard du phénomène religieux, et de toutes les confessions religieuses, et ne sera pas sous leur emprise. Il sera proche des citoyens dans les moments de joie et de tristesse et partagera leurs préoccupations, en sollicitant l’intervention des pouvoirs publics dans les formes les plus opportunes.

L'histoire personnelle et politique d'Emma Bonino nous dit qu'elle sera, pour la République italienne, ce Président-là, si elle est élue par le Parlement réuni en séance commune.

Alessandro Pace

Fondateur du Comité Bonino Président de la République

 

Alessandro Pace, professeur émérite de droit constitutionnel à la Faculté de droit de l'Université de Rome "La Sapienza", ancien Président de l'Association italienne des Constitutionnalistes (2006-2009), directeur de la revue "Giurisprudenza Costituzionale", avocat plaidant devant les juridictions suprêmes.





Altri articoli su:
[ Italia ] [ Unione Europea ]

Comunicati su:
[ Italia ] [ Unione Europea ]

Interventi su:
[ Italia ] [ Unione Europea ]


- WebSite Info