sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 febbraio 2020 
LunMarMerGioVenSabDom
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Le Taurillon


CARTON ROUGE A DAVID CAMERON: LE NATIONALISME XENOPHOBE N'AS PAS SA PLACE EN EUROPE

Le Taurillon - 13 décembre 2013

Le Premier ministre britannique, David Cameron a récemment tenu des propos historiques, d’une xénophobie sans précédent pour un dirigeant européen et cela depuis très longtemps. Cette stigmatisation délibérée, imprégnée de considérations populistes, est en réaction au fait que dès le premier janvier 2014,bulgares et roumains pourront pleinement jouir de la libre-circulation au même titre que tous les citoyens européens

par Ferghane Azihari

Il est regrettable que la seule stratégie du Premier Ministre britannique consiste à singer l’extrême-droite au lieu de l’attaquer de front. Plus que lâche, cette stratégie est inefficace car on préfère toujours l’original à la copie. Le locataire de Downing Street aurait du suffisamment observer ce qu’il se passait de l’autre côté de la Manche pour éviter de commettre les mêmes erreurs. Mais cela pose encore fois la question de la vision britannique de l’Europe. Si ces derniers sont incapables de la voir autrement qu’une vulgaire société de marchands, il va bien falloir qu’ils en tirent les conclusions.

L’Europe n’est pas qu’un projet utilitariste.

Oui à la libre-circulation des biens. Oui à la libre-circulation des services. Oui à la libre-circulation des capitaux. Non à la libre-circulation des personnes. Voici ce que nous propose David Cameron, ce dernier ne voyant l’Europe uniquement comme un simple moyen de remplir le portefeuille des nationaux britanniques. Or si l’intégration économique constitue à tort ou à raison le moteur principal de la construction européenne, celle-ci a vocation à être bien plus qu’un marché de 500 millions de consommateurs. L’Europe est aussi un projet citoyen cosmopolite qui consacre l’égalité des êtres humains qu’ils soient britanniques, roumains, français ou bulgares. Si les élites britanniques sont incapables de regarder l’Europe autrement qu’à travers un prisme nationaliste et marchand et que cette vision est soutenue par la majorité du peuple britannique, alors ils ont effectivement raison de s’interroger sur leur appartenance à l’Union européenne.

Le Royaume-Uni et le libéralisme politique, de l’avant-gardisme à l’obsolescence.

Tout ceci est d’autant plus regrettable que les britanniques ont l’habitude de revendiquer, à juste titre, un droit d’aînesse en Europe en ce qui concerne le libéralisme politique. Berceau de la démocratie parlementaire moderne, il s’est toujours montré à l’avant-garde de la philosophie politique européenne avec des textes & concepts qui à l’époque étaient tout simplement innovants. La Magna Carta, l’Habeas Corpus ainsi que tout ce qui en découle c’est-à-dire l’État de droit, la démocratie et les droits de l’Homme n’étaient pas des concepts qui allaient de soi. Il n’est plus nécessaire de présenter les précurseurs du libéralisme comme John Locke, qui ont véritablement influencé toute la philosophie politique occidentale et même au-delà.

Il est triste de voir que ces mêmes britanniques sont paradoxalement incapables d’universaliser ces concepts aujourd’hui considérés comme élémentaires et de refuser de les élargir à ceux qui sont coupables de ne pas avoir leur nationalité. En restant enfermés dans la vision selon laquelle tout ce qu’ils avaient fabriqué n’était valide que dans un cadre national, ils sont passés de Nation avant-gardiste à Nation passéiste. Quoi qu’il en soit cette vision est incompatible avec l’appartenance à l’Union européenne. Ils devront choisir entre l’une et l’autre.






Altri articoli su:
[ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Unione Europea ]

Comunicati su:
[ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Unione Europea ]

Interventi su:
[ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Unione Europea ]


- WebSite Info