sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 dicembre 2018 
LunMarMerGioVenSabDom
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Libération


Glaçante

Libération - 13 février 2014

par Éric Decouty

Ils sont des centaines de Français partis pour la Syrie rejoindre le jihad. Des jeunes de banlieue radicalisés par les voix de prêcheurs et les réseaux sociaux. Des gamins égarés mais aussi des adultes ralliant «la terre d’islam» sous la bannière obscurantiste, avec des convictions profondes et une détermination glaçante. Le témoignage que publie aujourd’hui Libération atteste de cette dérive d’un homme entraînant, au nom de la guerre sainte et du combat contre la barbarie d’Al-Assad, deux fillettes et une famille entière dans l’enfer syrien. Il montre surtout l’efficacité redoutable des structures d’endoctrinement, d’entraînement militaire et de manipulation des esprits. Derrière la vaine description d’une vie idéale le long récit de celui qui se fait désormais appeler Salahoudine al-Faransi, par son calme apparent, par son indifférence à la vie, jusqu’à celle de ses filles, révèle l’aveuglement meurtrier d’individus dont certains reviendront tôt ou tard sur des terres «hérétiques». Car dans les mois, dans les années à venir ce sont des dizaines de Salahoudine que les démocraties occidentales vont devoir affronter. Soldats rompus aux joutes sanguinaires et rodés aux discours extrémistes, prêts à faires des émules pour d’autres guerres. C’est aussi cette réalité que porte ce témoignage. Celle de prêches et de messages explicites sur Internet qui gagnent des esprits et qu’il faut aujourd’hui apprendre à combattre pour éviter qu’ils constituent une menace. Mais si le traitement judiciaire de ces jihadistes est nécessaire, l’Etat laïque sait qu’il ne peut suffire. Les autorités musulmanes modérées ont, elles aussi, le devoir de prendre part à ce combat.





Altri articoli su:
[ Africa ] [ Islam e democrazia ] [ Medio Oriente ] [ Unione Europea ]

Comunicati su:
[ Africa ] [ Islam e democrazia ] [ Medio Oriente ] [ Unione Europea ]

Interventi su:
[ Africa ] [ Islam e democrazia ] [ Medio Oriente ] [ Unione Europea ]


- WebSite Info