sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 marzo 2019 
LunMarMerGioVenSabDom
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Le Monde


PETER MANDELSON ACCUSE NICOLAS SARKOZY DE

"SAPER" LES NEGOCIATIONS ENTRE L'UE ET L'OMC Le Monde - 2 juillet 2008 La premi√®re journ√©e de la pr√©sidence fran√ßaise de l'Union europ√©enne n'aura pas √©t√© de tout repos pour Nicolas Sarkozy : apr√®s le pr√©sident polonais qui a affirm√© qu'il ne ratifiera pas le trait√© de Lisbonne, le commissaire europ√©en au commerce, Peter Mandelson, s'en est pris au chef d'Etat fran√ßais. Si les relations entre les deux hommes sont difficiles, le ton est mont√© d'un cran, mardi 1er juillet, M. Mandelson accusant M. Sarkozy, dans un entretien √† la BBC, de "saper" la position de l'Union europ√©enne dans ses n√©gociations avec l'Organisation mondiale du commerce. R√©pondant aux critiques du pr√©sident fran√ßais, accusant M. Mandelson et le chef de l'OMC, Pascal Lamy, de tenter d'obtenir un accord commercial d√©favorable √† l'UE, l'ancien ministre britannique a d√©clar√© : "Oui, j'ai √©t√© contr√© et la position de l'Europe dans les n√©gociations commerciales mondiales a √©t√© affaiblie." Le commissaire europ√©en a relev√© que son mandat pour n√©gocier avec l'OMC avait √©t√© approuv√© par les 27 Etats membres de l'UE, ajoutant que les derniers commentaires du pr√©sident Sarkozy, allaient rendre "les choses plus dures" pour lui. "Nous n'avons jamais accept√© dans le pass√© l'√©chec d'un cycle de n√©gociation commerciale et ce serait extr√™mement dommageable si cela devait arriver √† cette occasion", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il regrettait que sa propre position ait √©t√© sap√©e "√† un moment tr√®s, tr√®s crucial" de ces n√©gociations commerciales mondiales. Selon lui, les n√©gociations "vont aboutir ou √©chouer dans les prochaines semaines, la force de la capacit√© √† n√©gocier de l'Europe venant de son unit√©". Le pr√©sident fran√ßais avait adress√©, lundi soir, de nouvelles critiques √† l'encontre de M. Mandelson, affirmant qu'il ne "laisserait pas faire" un accord que le directeur g√©n√©ral de l'OMC, M. Lamy, et M. Mandelson "voudraient nous faire accepter" et qui sacrifierait la production agricole "sur l'autel du lib√©ralisme mondial". MOMENT CHARNI√ąRE Ces attaques de Nicolas Sarkozy interviennent alors que les n√©gociations √† l'OMC sont √† un moment charni√®re, apr√®s six ans et demi de laborieuses tractations. M. Lamy a convoqu√© les ministres d'une trentaine de grandes puissances commerciale le 21 juillet √† Gen√®ve √† une r√©union de la derni√®re chance. Paris soup√ßonne Peter Mandelson, tout comme Pascal Lamy, d'√™tre pr√™t √† brader les int√©r√™ts europ√©ens pour obtenir un accord avant l'√©lection pr√©sidentielle am√©ricaine, le successeur de George W. Bush pouvant potentiellement tout remettre en cause. Apr√®s avoir tent√© d'ignorer les piques, le commissaire britannique, cible privil√©gi√©e des responsables fran√ßais, semble perdre patience. "Il ne s'agit pas d'individus, il ne s'agit pas de Peter Mandelson, de Pascal Lamy ou du pr√©sident Sarkozy", a soulign√© mardi son porte-parole. "Il s'agit de donner un coup de pouce √† l'√©conomie mondiale" avec un √©ventuel accord √† l'OMC. Signe de sa mauvaise humeur, M. Mandelson a fait savoir qu'il ne participerait pas dans la soir√©e √† un d√ģner organis√© √† l'Elys√©e, officiellement pour un probl√®me d'agenda. Mais son entourage a fait savoir qu'il n'√©tait "pas triste" d'y √©chapper apr√®s les r√©centes critiques. Au-del√† de la querelle avec M. Mandelson, la pr√©sidence fran√ßaise de l'UE d√©marre dans un climat tendu avec la Commission, √† laquelle Paris reproche de ne pas r√©agir assez vite aux pr√©occupations des citoyens sur la hausse des prix p√©troliers par exemple, ou dans le secteur de la p√™che.





Altri articoli su:
[ Commercio Estero ] [ Sud-Est Asiatico ] [ Unione Europea ]

Comunicati su:
[ Commercio Estero ] [ Sud-Est Asiatico ] [ Unione Europea ]

Interventi su:
[ Commercio Estero ] [ Sud-Est Asiatico ] [ Unione Europea ]


- WebSite Info