sito in fase di manutenzione: alcuni contenuti potrebbero non essere aggiornati
 
 agosto 2020 
LunMarMerGioVenSabDom
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 
CAMPAGNE
MISSIONI

CERCA:

Ministero degli Affari Esteri

Living together - Combining diversity and freedom in 21st-century Europe [Report of the Group of Eminent Persons of the Council of Europe] PDF DOWNLOAD >>

DOCUMENTARIO DEDICATO DA AL-JAZEERA ALLA LEADER RADICALE EMMA BONINO

Cookie Policy

>> Le Monde


SABRINA SAQEB, DEPUTEE A LA POINTE DU COMBAT DES FEMMES EN AFGHANISTAN

Le Monde - 13 septembre 2009 par Fr√©d√©ric Bobin Sabrina Saqeb a de grands yeux et des m√®ches ch√Ętains qui cherchent √† s'affranchir du voile bleu lui encadrant le visage. Elle marche dans les vastes couloirs de la Wolesi Jirgha (Assembl√©e nationale), une forteresse cern√©e de b√©ton piqu√© de barbel√©s, o√Ļ la rumeur de Kaboul ne parvient qu'assourdie. Elle s'assoit √† une longue table o√Ļ elle re√ßoit les visiteurs. Son temps est compt√©, car une d√©l√©gation de diplomates britanniques patiente dans l'antichambre. A 29 ans, la d√©put√©e est l'une des figures les plus en vue du mouvement des femmes en Afghanistan. Elle est de tous les combats, n'h√©sitant pas √† d√©fier en s√©ance pl√©ni√®re, et m√™me dans la rue, les notables les plus fondamentalistes. Elle s'est r√©cemment illustr√©e lors de l'√Ępre controverse autour d'un projet de loi l√©galisant de grossi√®res discriminations contre les femmes. Ce code de la famille destin√© √† la communaut√© chiite (15 % de la population) avait √©t√© directement n√©goci√© entre le pr√©sident afghan, Hamid Karza√Į, et l'ayatollah int√©griste Asef Mohseni, un alli√© √©lectoral pr√©cieux √† flatter avant le scrutin pr√©sidentiel du 20 ao√Ľt. Sabrina Saqeb a bataill√© dans les commissions, guerroy√© √† coup d'amendements. Epaul√©e par une autre parlementaire, Shinka√Į Karokhel, elle a fini par arracher des concessions et √©dulcorer l√©g√®rement le texte. L'article sur le divorce a √©t√© assoupli : la femme pourra conserver la garde d'un fils jusqu'√† 8 ans (au lieu de 2 ans) et d'une fille jusqu'√† 9 ans (au lieu de 7 ans). L'article sur le remariage apr√®s la mort du mari est lui aussi amend√© : la femme peut se remarier apr√®s une p√©riode de trois ans (au lieu de quatre-vingt-dix-neuf ans). Quant √† l'interdiction de l'√©pouse de sortir sans la permission de son mari, les deux jeunes d√©put√©es ont √©chou√© √† supprimer l'article mais ont obtenu qu'il soit assorti d'une condition : "sauf circonstances exceptionnelles". Au final, ces amendements √©taient, dit-elle, "tr√®s insuffisants". Sabrina Saqeb a √©t√© form√©e √† l'√©cole des id√©es √©clair√©es. Son p√®re √©tait un communiste qui a pay√© son opposition √† l'invasion sovi√©tique par de longs s√©jours en prison. La famille a d√Ľ s'exiler en Iran, o√Ļ la jeune femme a grandi, √©tudi√© l'anglais, d√©couvert la pesante r√©alit√© d'un r√©gime islamiste. A l'instar de la plupart des intellectuels afghans r√©fugi√©s en Iran, elle en revint arm√©e d'id√©es lib√©rales. Dans le Kaboul post-2001, √† l'heure o√Ļ on ne parlait des talibans qu'au pass√©, elle croit √† une nouvelle √®re. Elle travaille pour une organisation non gouvernementale (ONG) tch√®que, s'engage dans le mouvement olympique afghan - le basket-ball est sa passion - et se pr√©sente aux √©lections l√©gislatives de 2005. "C'est ma m√®re qui m'a pouss√©e. Elle disait qu'il fallait que je m'engage pour l'avenir de l'Afghanistan, particuli√®rement pour la nouvelle g√©n√©ration." De tous ses combats parlementaires, l'agitation autour du code chiite de la famille fut √† n'en pas douter sa grande affaire. Au printemps, quand elle comprend que la bataille l√©gislative est perdue, elle alerte les m√©dias √©trangers. La presse locale, qui ne s'√©tait jusque-l√† gu√®re saisie du dossier, suit. La communaut√© internationale s'√©meut. La controverse s'enflamme autour d'une disposition de la loi imposant aux √©pouses de se plier aux sollicitations sexuelles de leur mari, article qualifi√© par les groupes de femmes de "l√©galisation du viol". M. Karza√Į, qui vient de promulguer le texte, est embarrass√©. A la mi-avril, Sabrina Saqeb et sa soeur Diana, une documentariste, descendent dans la rue. Elles d√©roulent leurs calicots aux portes m√™me de l'universit√© islamique priv√©e de Khatam-ul-Nabieen, le fief de l'ayatollah Mohseni, dans le quartier chiite de Kaboul. En riposte, l'ayatollah mobilise ses partisans et les deux camps se font face, s√©par√©s par un abysse d'incompr√©hension. Les insultes fusent. "Vous √™tes contre l'islam", lancent les manifestants pro-Mohseni. Des √©chauffour√©es √©clatent. La fi√®vre retomb√©e, Sabrina se f√©licite : "C'est un √©v√©nement, c'est la premi√®re fois dans l'histoire de l'Afghanistan que des femmes manifestent contre une loi d'inspiration religieuse !" Sous la pression internationale, et dans le plus grand secret, M. Karza√Į supprime l'article controvers√©. Mais la pol√©mique rebondit, d√©but ao√Ľt, quand filtre la version revue et corrig√©e par le pr√©sident. Le texte autorise l'√©poux √† retirer toute forme d'assistance - logement, nourriture, traitement m√©dical - √† sa femme si celle-ci manque √† ses "devoirs de la charia " (loi islamique), une formule g√©n√©rale qui inclut notamment l'obligation de satisfaire les d√©sirs sexuels du mari. "M√™me en Iran, la l√©gislation est plus lib√©rale !", temp√™te Zia Moballegh, l'animateur de Rights and Democracy, une ONG qui milite pour l'instauration d'un code de la famille (pour chiites et sunnites) le plus favorable possible aux int√©r√™ts des femmes. La tactique est assez fine. En puisant leur r√©f√©rence dans la loi iranienne, les r√©formateurs afghans tentent de se prot√©ger de l'inf√Ęme accusation d'√™tre "vendus √† l'Occident".





Altri articoli su:
[ Afghanistan ] [ Asia Meridionale ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Islam e democrazia ]

Comunicati su:
[ Afghanistan ] [ Asia Meridionale ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Islam e democrazia ]

Interventi su:
[ Afghanistan ] [ Asia Meridionale ] [ Diritti Umani, Civili  & Politici ] [ Islam e democrazia ]


- WebSite Info